Les ambitions mondiales du grenier à blé ukrainien – Figaro

REPORTAGE- Les productions autrefois acheminées vers le port de Marioupol, dans la région séparatiste de Donetsk, ou vers la Crimée, sont désormais dirigées vers Odessa sur la mer Noire, la troisième plus grande ville d’Ukraine.

Sur les quais d’Odessa, au milieu des vieilles locomotives soviétiques aux couleurs vives, les silos à grain flambant neufs de Brooklyn-Kiev ne passent pas inaperçues. Cette compagnie a commencé leur construction en novembre dernier en partenariat avec le géant français du négoce de matières premières Louis Dreyfus Commodities. Dans le port d’Illitchivsk, à quelques kilomètres d’Odessa, le groupe français Soufflet a investi à son tour 70 millions de dollars pour moderniser les infrastructures.

La région d’Odessa, à l’ouest du pays, bénéficie actuellement du conflit qui déchire l’est. Les productions autrefois acheminées vers le port de Marioupol, dans la région séparatiste de Donetsk, (…)

A lire sur Le Figaro.fr du 12 février 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s